l’experimentarium

 une formation a destination des doctorants

 L’Experimentarium, un module reconnu dans votre parcours de thèse

Une opportunité à saisir pour
· Apprendre à parler de votre travail de thèse à des non spécialistes
· Enrichir votre réseau relationnel
· Partager les émotions que procure la recherche
· Initier des publics à la démarche scientifique

Comment cela se passe-t-il ?
· Une formation en commun (une demi-journée)
· Un suivi individuel pour construire un atelier ludique et rédiger une fiche de présentation
· Une journée d’interaction avec des enfants

Et en plus…
· L’intégration dans un réseau international de jeunes chercheurs
· La possibilité de participer à des rencontres
· Un atout pour votre avenir professionnel

 

 l’experimentarium 

L’Experimentarium®* est un programme conçu par l’Université de Bourgogne en 2001. Son objectif est de créer des rencontres entre chercheurs et différents publics.

LE RÉSEAU

En 2015, l’Experimentarium a été lauréat des programmes d’investissement d’avenir (PIA) pour l’égalité des chances. Ainsi soutenu par le CGI et l’ANRU**, le Réseau des Experimentarium a vu le jour. Il regroupe six régions françaises (Bourgogne, Lorraine, Franche-Comté, Normandie, la Réunion, Provence Alpes Côte d’Azur) et Québec.

Ce réseau est piloté par l’université de Bourgogne et réunit une trentaine de professionnels.

ESSAIMER ET INNOVER

 Le réseau des Experimentarium a pour but d’essaimer « l’art de la rencontre » développé depuis 2001. Dans toutes les régions, des chercheurs sont formés à partager leur activité dans le cadre des ateliers-rencontre de 20 minutes. Une démarche d’innovation en médiation scientifique est mise en place par le réseau. L’OCIM (Office de Coopération et d’Information Muséales) assure une observation de ce développement et propose des formations ouvertes aux médiateurs scientifiques de tous horizons.

ÉCHANGER

Tous les ans, le réseau se regroupe pour un « festival des Experimentarium » dans une ville de France : 50 chercheurs venus de toutes les régions rencontrent le public lors de trois journées. Ils partagent leur passion et échangent leur expérience. La génération des chercheurs ouverts à la société est en route ! ?

 https://www.experimentarium.fr/

 

Tous chercheurs

 une formation a destination des doctorants

Sous tutelle de l’association La Vigie de l’Eau, le laboratoire Tous Chercheurs Vittel propose une formation en médiation scientifique permettant d’encadrer des stages à destination de lycéens autour de la problématique de l’eau et de l’environnement.  Ces stages sont construits sur des approches pluridisciplinaires (chimie, microbiologie, écotoxicologie, agronomie) et s’appuient sur les ressources pédagogiques et scientifiques disponibles à la Vigie de l’Eau en partenariat avec les laboratoires de l’INRA, du CNRS et de l’Université de Lorraine. 

Une opportunité à saisir pour
· Enrichir votre réseau relationnel
· Partager les émotions que procure la recherche
· Initier des publics à la démarche scientifique

Comment cela se passe-t-il ?
· Une formation personnalisée 
· Un suivi individuel 
· Une journée d’interaction avec des lycéens

Et en plus…
· L’intégration dans le réseau “Tous chercheurs”
· La possibilité de participer à des rencontres
· Un atout pour votre avenir professionnel

Le sujet :

« LES MESURES MISES EN PLACE POUR LIMITER LA POLLUTION AUX NITRATES DANS LES EAUX DE RIVIÈRE SONT-ELLES EFFICACES ? ».

Déroulement :

Les doctorants, au nombre de 4 par stage, encadrent une petite équipe de 6-7 lycéens afin de diriger et orienter dans la démarche de recherche.

Les lycéens analysent chacun 3 types de sol différents (un sol enherbé, un sol en agriculture biologique, un sol en agriculture conventionnelle) pour répondre à 4 sous-questions de recherche différentes :

  • Groupe Agronomie/Chimie « Est-ce que les méthodes proposées améliorent la qualité des eaux et du sol ? »
  • Groupe Biodiversité « Est-ce que les méthodes proposées influencent la biodiversité microbienne des sols ? »
  • Groupe Azote 1 « Est-ce que les méthodes proposées influencent le cycle de l’azote ? »
  • Groupe Azote 2 « Est-ce que les méthodes proposées diminuent l’eutrophisation des rivières ? »

 

Aliquam id, dolor. elementum sem, nec libero vulputate, ultricies